Pensez-y: Quand vous êtes fatigué, vous n’êtes pas au maximum de votre performance – et cela n’aide en rien votre performance globale. Lorsqu’il s’agit d’éviter la fatigue, il ne suffit pas seulement de dormir convenablement, de rester hydraté et de maintenir un régime alimentaire nutritif, bien que ce soit aussi très important pour votre santé ! Au mieux, la fatigue est agaçante et, au pire, peut entraîner des problèmes de santé.

Saviez-vous que votre posture peut contribuer à votre fatigue ? Vous trouverez ci-dessous six conseils qui peuvent vous aider à avoir une posture plus ergonomique, capable de supporter votre niveau d’énergie tout au long de la journée.

1. Positionnez votre siège correctement.

Lorsque vous êtes assis en travaillant, rapprochez-vous. Ne vous asseyez pas trop loin de votre clavier et souris.

Si vous devez tendre les bras pour atteindre votre souris et votre clavier, vous vous fatiguerez plus facilement. Placez votre clavier et votre souris à une distance où vous pouvez garder les coudes pliés en position neutre.

Ajustez également votre chaise à votre taille. Vos pieds doivent reposer confortablement sur le sol lorsque vous êtes assis ; vos genoux devraient être au niveau ou juste en dessous du niveau de la hanche. Si votre position assise est trop basse ou trop haute, relevez ou abaissez le fauteuil ou procurez-vous un repose-pied.

2. Restez en mouvement: modifiez régulièrement la position de votre corps.

Ne maintenez pas la même posture ou la même position pendant de longues périodes, levez-vous, marchez ou faites quelques étirements légers pendant quelques minutes toutes les heures. Pensez à alterner une partie de la journée en position assise et une partie de la journée en position debout. Si vous vous travaillez confortablement debout, envisagez l’utilisation d’un tapis anti-fatigue.

lutter mal de dos au travail

Un tapis anti-fatigue offre un excellent amorti que vous pouvez sentir dès que vous marchez dessus. Les parois latérales inclinées vous permettent d’étirer vos mollets, d’élever un ou deux pieds et de vous tenir confortablement dans une position plus large.

Le corps humain est une structure remplie de systèmes (nerveux, digestif etc…) qui se doit d’être stimulé pour fonctionner. En effet, votre corps fonctionnera mieux si vous le stimulez et si vous le faites bouger. Cependant, les personnes travaillant depuis un bureau se voient souvent victime de fatigue passagère, due à une posture trop fixe qui entraîne très souvent un manque de souplesse et à terme une usure globale du corps.

Pour y remédier : Il faut bouger, changer de postures selon le moment de la journée et surtout, toujours penser à trouver une position confortable et pratique. Notre bureau est l’espace de travail de production et de réflexion, mais il est nécessaire de le rendre agréable pour notre corps afin d’éviter toutes mauvaises postures qui entraînent à terme de vrais problèmes de fatigue, d’articulations et voire même des problèmes beaucoup plus graves.

Les équipements sont aussi importants. De nombreuses chaises de bureau ergonomiques ou des bureaux ergonomiques se développent dans les espaces de travail des entreprises, mais il est aussi important de stimuler son corps tout au long de la journée de travail. Nous allons pas jusqu’à vous conseiller de rester toute la journée debout car cela deviendrait vite intenable, mais pensez à marcher une dizaine de minutes plutôt que de faire 5 allers-retours entre votre bureau et votre machine à café.

De plus, si vous souhaitez garder l’esprit averti et prêt à affronter toutes les problématiques que vous rencontrez chaque jour, un changement de position de votre corps contribue à cela. De nombreux experts se sont d’ailleurs penchés sur la question et ils estiment qu’il faut passer 2/4 de son temps de travail en position assise, 1/4 de son temps de travail debout afin de rester vif et 1/4 de son temps de travail à être en mouvement. Tout au long de votre journée, pensez à rythmer les postures que vous utilisez, avec par exemple une position verticale une fois que vous avez mangé pour faciliter la digestion.

3. Maintenez une bonne posture de la tête et du cou.

Tout d’abord, vérifiez la position de votre écran. L’écran de votre ordinateur doit être placé directement devant vous, le centre de l’écran à la hauteur des yeux. Que vous soyez assis ou debout lorsque vous travaillez devant l’écran, votre cou et vos épaules doivent être dans une position détendue et neutre. Si vous utilisez plusieurs moniteurs, assurez-vous de pouvoir les voir facilement sans avoir à tourner la tête.

Lorsque vous êtes au téléphone, utilisez un casque audio ou tenez simplement le téléphone au lieu de serrer le combiné entre votre cou et votre épaule. Vous avez probablement remarqué que le fait de tenir un combiné téléphonique dans cette position devient inconfortable très rapidement. Au fil du temps, cette position peut causer une variété de problèmes au cou et aux épaules.

lutter mal de cou au travail

4. Gardez vos bras proches du corps.

Si vous n’avez pas de poste de travail ergonomique, vous risquez d’être trop éloigné de votre clavier et de votre souris. Lorsque vous devez tendre les bras pour pouvoir taper, les muscles de votre cou, de vos épaules, de vos bras, de vos coudes, de vos poignets et de vos mains peuvent en souffrir.

Vous pouvez réduire la fatigue dans ces zones en vous assurant que votre posture de frappe maintient vos coudes pliés à un angle de 90 degrés et que le poids de vos bras est supporté.

5. Combattez la fatigue oculaire.

N’oubliez pas de reposer vos yeux. Assurez-vous de cligner des yeux régulièrement ! Fermez les yeux périodiquement pour éviter la fatigue oculaire. Un conseil populaire est la règle 20-20-20. Cela suggère que toutes les 20 minutes, vous prenez une pause de 20 secondes après avoir regardé votre moniteur. Pendant la pause, regardez quelque chose à 20 mètres de vous pour varier votre concentration.

Vous pouvez également envisager de modifier les paramètres de votre ordinateur. La palette de couleurs que vous avez sélectionnée est peut-être jolie à regarder, mais elle n’est peut-être pas bénéfique pour les yeux. Si vous n’avez pas assez de contraste, il se peut que vos yeux travaillent plus qu’ils ne le devraient. Vous pouvez également envisager de réduire la luminosité de votre moniteur.

Vous devrez également régler l’éclairage de votre espace de travail de manière appropriée. Un éclairage trop faible ou trop vif peut provoquer une fatigue oculaire pouvant entraîner une vision floue, des maux de tête et des douleurs au cou. La couleur de l’éclairage peut également changer votre niveau d’énergie. Les lumières avec des tons jaunâtres sont plus faciles pour les yeux.

6. Soyez conscient de votre posture globale.

Si vous êtes assis, assurez-vous que vos hanches sont placées aussi loin que possible dans votre fauteuil. Le dossier de votre chaise doit soutenir le haut et le bas du dos. Vous devez donc vous asseoir dans une position qui permet à la chaise de guider votre posture. Votre tête, votre cou et vos épaules doivent être détendus. vos coudes doivent rester près de votre corps. Vos avant-bras, poignets et mains doivent être alignés et approximativement parallèles au sol.


Que vous soyez assis ou debout pendant que vous travaillez, ces conseils vous aideront à améliorer l’ergonomie de votre lieu de travail. Les avantages de votre poste de travail ergonomiquement amélioré vous aideront à travailler plus confortablement et à vous maintenir au meilleur de votre forme.

Au fil du temps, votre corps vous en remerciera.

Vous pouvez consulter les bureaux ergonomiques de Distribureau sur notre site.